Être femme, c'est être tout

Je suis une femme, je suis un rêveur, je suis un inventeur, je suis un créateur, je suis un penseur, je suis un travailleur et je suis un réalisateur. Je suis une femme construite pour aimer, nourrir, soutenir et autonomiser les autres, qu’il s’agisse de la famille, des amis, des collègues et même des étrangers – telle est la capacité de mon cœur. L’intuition d’une femme ne connaît pas de limites parce que je peux regarder plus profondément et au-delà de la surface.

Mon chemin dans la vie est souvent irrégulier, irrégulier et rocheux, mais j'ai relevé le défi et appris à le parcourir avec grâce et résilience. Je sais être fort malgré mes faiblesses. Mes limitations physiques peuvent me faire paraître faible. Je porte le plus souvent mes émotions sur ma manche, ce qui peut me faire paraître trop sensible. Au fil des ans, j'ai accumulé plus de responsabilités que je ne l'aurais jamais imaginé pouvoir assumer, alors j'ai souvent l'air fatigué.

Indépendamment de ces limites, responsabilités et faiblesses perçues, je suis une femme qui reste autonome, forte, ingénieuse et compatissante. Je travaillerai toujours pour être celui et celle que je choisirai d'être.

Je suis accompli en multitâche. La pression que je subis pour être une femme instruite, une personne motivée par sa carrière, une femme parfaitement soignée, une bonne fille, une épouse obéissante et servile, une mère aimante et patiente, une amie compatissante, une intéressante et qui aime s'amuser compagnon et nourricier (et la liste continue) est immense et constant. Mais je suis une femme, donc je comprends que je ne peux pas tout accomplir à la perfection dans toutes les facettes de ma vie. Je m'efforce simplement de mener à bien mes tâches au mieux de mes capacités.

Être une femme, c'est être tout à la fois. Être une femme est un travail extrêmement complexe. Mais je suis une femme qui a prouvé que j'avais l'esprit pour dépasser mes limites, pour surmonter mes obstacles et prendre soin de mes responsabilités. Au fil des années, au fur et à mesure que je passais de l'enfance à la féminité, j'ai appris que je suis parfaite à ma manière imparfaite.

Je ne suis pas un surhumain; Je ne suis qu'un humain. Mon esprit, mon corps et mon âme ne sont pas en acier et je ne suis pas toujours parfait. En fin de compte, je sais que je suis imparfait, mais je choisis d'être parfait dans mes propres imperfections. Je suis une femme qui a trébuché, est tombée, s'est allongée, a fermé les yeux, a soupiré, s'est retournée, puis s'est levée et a continué ma vie parce que je devais et parce que je voulais.

Je suis Femme, je suis douleur, je suis blessée, je suis colère, je suis tristesse, je suis le pardon, je suis amour, je suis compassion, je suis force, je suis bravoure, je suis détermination, je suis beauté et je suis assez.

Être femme, c'est être tout
4.9 (98%) 32 votes