Lorsque vous réalisez que vous êtes un méchant dans la vie de quelqu'un d'autre

Quelque part, dans une histoire où vous n'êtes pas le personnage principal, vous pouvez être un méchant. Cette idée peut être difficile à accepter parce que nous nous efforçons tous d'être de bonnes personnes, mais quelles que soient nos intentions, nous pouvons encore avoir un impact négatif sur les autres. Peut-être que l'ami d'enfance de votre moitié a l'impression que vous avez volé sa personne aimée, ou peut-être que l'ami de toujours à qui vous vous confiez souvent se sent secrètement sans valeur par vous.

Nous ne saurons peut-être jamais à qui nous sommes le bourreau. Nous ne savons peut-être même pas à quel point nous avons blessé quelqu'un jusqu'à des années plus tard, mais quelque part, à un moment donné, vous avez peut-être causé des dommages à un être cher sans le savoir. Si vous avez récemment découvert que vous étiez un méchant dans la vie de quelqu'un d'autre, voici quelques points à considérer lorsque vous vous débattez avec cette prise de conscience discordante.

Reconnaissez leurs sentiments. Même si cela vous choque, reconnaissez ce que ressent l'autre personne. Cela peut être une envie naturelle de vouloir se défendre et d'expliquer les infractions, mais même si vous sentez que vous avez des justifications légitimes pour vos actions, vous blessez toujours quelqu'un. N'effacez pas ces sentiments en essayant de défendre les vôtres. Reconnaissez leurs sentiments ainsi que les vôtres, même s'ils peuvent entrer en conflit.

Excusez-vous, mais acceptez que vous ne recevrez peut-être jamais le pardon. Ne vous excusez pas simplement pour entendre la déclaration de culpabilité «tout va bien, tout est pardonné», car vous ne finirez peut-être jamais par entendre ces mots. Vous ne pouvez pas réparer les dommages que vous avez causés, mais admettez le rôle que vous avez joué et vous excusez sincèrement pour tout dommage. Vous ne pouvez pas forcer quelqu'un à vous pardonner, et une vérité simple est que vous ne le recevrez peut-être jamais.

Réfléchissez à vous-même et ne méconnaissez pas l’autre personne. Utilisez cette expérience pour réfléchir à la façon dont vous pouvez traiter les autres avec encore plus de considération et d'empathie et ne pas méchanter l'autre personne. Apprendre des problèmes que vous ignoriez ou entendre des jugements sur votre personnage peut être dérangeant. Nous pourrions nous rappeler des différends où nous nous sommes sentis lésés par la personne qui porte maintenant des accusations et que nous voulons les appeler en réponse. Ne vous laissez pas tomber dans un terrier de lapin de blâmer les autres, car vous évitez peut-être des défauts que vous ne voulez pas admettre. Prenez le temps de faire des observations objectives. Peut-être pensez-vous que certaines des accusations n'étaient toujours pas justifiées, mais vous pouvez également admettre que vous avez vécu des moments d'égoïsme ou d'insensibilité. N'oubliez pas que vous n'êtes pas une mauvaise personne. Nous grandissons tous encore.

Parlez de vos sentiments. Cela peut être beaucoup à traiter. Vous voudrez peut-être en parler à la personne à qui vous avez fait du mal, mais naturellement, en raison d'autres facteurs, cela peut ne pas être possible. Trouvez un ami ou un être cher avec qui parler. Laissez échapper les frustrations, la culpabilité, la tristesse ou la confusion, et ne refermez pas vos sentiments parce que vous sentez que vous ne méritez pas la gentillesse. Cela peut être bouleversant de savoir que vous avez blessé quelqu'un qui vous tient à cœur, mais rappelez-vous que vous avez toujours des gens qui vous apprécient.

Acceptez le fait que vous avez fait de votre mieux avec les connaissances que vous aviez à l'époque et pardonnez-vous. En regardant rétrospectivement, nous pouvons percer un million de trous dans nos actions et avoir envie de nous donner des coups de pied pour ne pas faire certaines choses différemment. Vous avez pris des décisions qui découlaient des circonstances dans lesquelles vous vous trouviez à ce moment de votre vie. Vous aurez toujours l'impression que vous auriez pu faire quelque chose de mieux, mais pardonnez-vous les erreurs que vous avez faites. Nous devons reconnaître nos regrets et en tirer des leçons, mais finalement, nous devons les laisser partir pour avancer.

Vous pourriez ne jamais parvenir à une réconciliation totale avec la personne que vous avez blessée autant que vous le souhaitez. La meilleure chose que vous puissiez faire est de reconnaître leurs sentiments, de vous excuser sans attendre de pardon, de réfléchir à vous-même, de parler du tourbillon de sentiments que vous pourriez traverser et d'accepter que vous ne pouvez pas revenir sur des actions du passé, mais que vous pouvez bouger avancer et faire mieux. Nous ne serons jamais en mesure de suivre les blessures que nous avons causées ou toutes les rancunes que nous avons suscitées chez les autres, et cela vous rendra complètement fou d’essayer. Bien que vous n'échappiez jamais à l'inévitabilité de causer accidentellement du tort à une autre personne, aborder la vie avec une conscience équilibrée et la volonté de faire le bien est le mieux que nous puissions faire.

Lorsque vous réalisez que vous êtes un méchant dans la vie de quelqu'un d'autre
Lorsque vous réalisez que vous êtes un méchant dans la vie de quelqu'un d'autre
4.9 (98%) 32 votes